Nouvelles d'Allemagne au 10.03.2012 - Drensteinfurt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvelles d'Allemagne au 10.03.2012 - Drensteinfurt

Message  BIGG in Drensteinfurt le Mar 24 Avr 2012 - 1:21

Article paru le 10 Mars 2012 dans le journal local "Dreingau" :

http://www.dreingau-zeitung.de/nachrichten/drensteinfurt/rote-hnde-gegen-fracking.html

Traduction (non professionnelle) :
Des mains rouges face au fracking - Samedi 10 Mars 2012
Stefan Henrichs, porte-parole de l’association BIGG créée dernièrement, propose à ses concitoyens de rendre visible leur opposition à l’extraction non-conventionnelle de gaz par procédé de fracking en installant symboliquement une plaque « main rouge » sur leurs terrains. Photo: Schneider DRENSTEINFURT Drensteinfurt •

L’initiative citoyenne contre les forages de gaz (BIGG : Bürgerinitiative gegen Gasbohren) suit depuis maintenant plus d’un an de façon critique les plans des compagnies de la branche énergie qui prévoient, entre autre aux environs de Drensteinfurt, une exploitation non-conventionnelle de gaz naturel par procédé de fracking. Le journal Dreingau s’est entretenu avec le président de l’association BIGG sur les projets et activités futures.

BIGG est maintenant une association. Pourquoi ?
Stefan Henrichs : nous voulions insister sur notre motivation et montrer que la population est contre ce type d’extraction de gaz. La seconde raison est d’ordre financier : notre travail commence à coûter de l’argent. Grâce à la reconnaissance de l’association d’ « intérêt public », nous espérons rassembler des dons.

L’association compte combien de membres ?
Stefan Henrichs : nous avons 14 membres fondateurs. Nous travaillons encore à la rédaction du statut et attendons la reconnaissance d’ « intérêt public » par l’administration fiscale. Nous ne prendrons des nouveaux membres qu’une fois la reconnaissance établie.

Comment définir les objectifs de l’association BIGG – en considérant également la distance et l’angle de vue critique que laisse percevoir le gouvernement du Land de Rhénanie du Nord – Westphalie vis-à-vis des forages de gaz ?
Stefan Henrichs : actuellement l’association BIGG suit de près l’élaboration d’une expertise du Land concernant les forages de gaz au sein d’un groupe de travail. Un représentant de l’association BIGG était présent lors de la première réunion le 23 Février dernier. Je crois que cette expertise aura également des retombées au niveau fédéral. Ce qui reste à voir, c’est jusqu’où elle pourra porter son influence.

Qu’entendez-vous par là ?
Stefan Henrichs : le Land de Basse-Saxe a été jusqu’ici très peu critique en ce qui concerne les forages de gaz. Mais là-bas apparemment, quelque chose a l’air de changer dans l’attitude des responsables politiques. Sinon, on ne trouve des projets concrets de forage de gaz naturel par méthode non-conventionnelle plus que dans le Thuringe et le Bade Württemberg. Rien du tout venant des autres. Et donc, je doute un peu que l’attitude de scepticisme du gouvernement du Land de Rhénanie du Nord – Westphalie, dont je me réjouis, s’impose au niveau fédéral.

Comment l’association BIGG évalue-t-elle les résultats du cercle d’experts indépendants ("Info-Dialog-Prozess", financé par Exxon Mobil – note de la traduction) sur le sujet ?
Stefan Henrichs : Ce n’est pas une question facile ! (sourire). Si le cercle des experts conclut que pour diverses raisons, le forage par fracking n’est pas possible, je m’en réjouirais bien-sûr. Mais j’ai mes doutes. Même si le résultat était que le fracking ne peut être mis en œuvre, Exxon s’y tiendrait. Mais qu’en serait-il des autres compagnies ? La décision n’a aucune valeur d’obligation pour elles. Dans quelle mesure cette décision influe sur la politique du Land ou sur la politique fédérale est incertain.

Pourquoi l’association BIGG ne prend-elle pas part aux discussions de ce cercle d’experts ?
Stefan Henrichs : nous ne participons pas car nous doutons de la bonne foi de ces discussions et que celles-ci se limitent seulement à Exxon.

Comment estimez-vous les chances de concrétisation des projets de forage et de fracking près de Rinkerode ? (Rinkerode appartient à la commune de Drensteinfurt – note de la traduction)
Stefan Henrichs : Quand on se souvient de la soirée d’information organisée fin 2010 par la ville de Drensteinfurt et par Exxon : à cette époque, il y avait un calendrier concret d’arrêté, suivant lequel les premiers forages d’exploration devaient être bouclés pour Avril 2011. Jusqu’au 23 Février de cette année, j’ai vraiment redouté que les projets redeviennent à nouveau très concrets car à Nordwalde, Exxon avait posé une deuxième demande de permis d’exploration. Si ce permis avait été accordé, j’aurais craint que le sujet soit aussi remis à l’ordre du jour pour Drensteinfurt. Heureusement, le permis n’a pas été accordé.

Comment l’association BIGG voit-elle une éventuelle exploitation de gaz naturel dans la zone « Donar » par d’autres compagnies de la branche énergie ? (le projet « Donar » est un projet d’exploitation de houille dans une zone située directement au sud de la ville de Drensteinfurt qui avait été envisagé à la fin des années 90 mais qui n’a pas été concrétisé – note de la traduction)
Stefan Henrichs : nous ne faisons pas de différence entre la zone « Donar » et les endroits où Exxon veut explorer. Nous rejetons de façon générale l’exploration de gaz naturel par méthode non-conventionnelle, comme elle serait vraisemblablement possible dans la zone « Donar ».

Quelles actions prévoit l’association BIGG dans un avenir proche ?Stefan Henrichs : Nous avons démarré l’action « Ni ici, ni ailleurs » („Weder hier noch anderswo“). Elle repose sur une décision prise par le conseil de la ville de Hagen dans laquelle est fixé le fait qu’aucun terrain de la ville ne sera mis à disposition dans le cadre de forages de gaz naturel. Notre idée a alors été que ce ne sont pas seulement les villes qui peuvent exprimer une telle décision. Chaque citoyen peut dire « pas sur mon terrain ! ». Peu importe si un forage de gaz naturel y aurait un sens ou pas. Chacun doit avoir la possibilité d’afficher un signe de protestation, où qu’il habite. C’est pour ça que l’on a créé les plaques de « mains rouges ».

Où est-ce qu’on les trouve ?
Stefan Henrichs : On va bientôt pouvoir s’en procurer par l’association BIGG. Mais on peut aussi les fabriquer soi-même. On peut ainsi soutenir la lutte contre les forages de gaz de façon visible.

Quelles autres activités de l’association BIGG sont encore prévues ?
Stefan Henrichs : Nous avons déposé une demande citoyenne (Bürgerantrag) afin que la municipalité de Drensteinfurt ne mette aucun terrain à disposition dans le cadre de forages de gaz naturel. Même si la municipalité ne possède aucun terrain qui pourrait convenir, l’acceptation de la demande par la ville aurait une force symbolique marquante. Jan

Plus de détails sur Facebook : "Weder hier, noch anderswo"
https://www.facebook.com/#!/weder.hier.noch.anderswo

BIGG in Drensteinfurt :
http://www.gegen-gasbohren.de/initiativen/ig-drensteinfurt/
avatar
BIGG in Drensteinfurt

Messages : 14
Date d'inscription : 20/02/2011
Localisation : Drensteinfurt, NRW, Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur http://drensteinfurt.gegen-gasbohren.de/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum