Le Parti Libéral connaissait le potentiel québécois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Parti Libéral connaissait le potentiel québécois

Message  Pierrot le Jeu 17 Fév 2011 - 18:00

Avant l'arrivée des libéraux au pouvoir, le gouvernement savait que le sous-sol québécois pouvait représenter un important potentiel en hydrocarbures, il possédait l'expertise nécessaire pour en vérifier l'ampleur et cela ne représentait pas un risque financier majeur pour Hydro-Québec. C'est ce que soutient Rita Dionne-Marsolais, qui était ministre de l'Énergie lorsque la société d'État a reçu, en 2002, le mandat d'évaluer les possibilités d'exploiter les ressources gazières et pétrolières du Québec.

Se disant «renversée» par les propos tenus au cours des derniers jours par Jean Charest et surtout la ministre Nathalie Normandeau, Mme Dionne-Marsolais a réfuté chacun des arguments évoqués par les libéraux pour justifier leur décision de se retirer de toute exploration en 2005, avant de démanteler Hydro-Québec Pétrole et gaz et de confier l'avenir du secteur au privé. «Je n'ai jamais compris ce geste», a-t-elle lancé hier, en entrevue au Devoir.

«Les experts du ministère ont aussi indiqué au gouvernement ce qui pourrait être fait, sans risque pour Hydro-Québec. Mais j'entends la ministre [Normandeau] dire que c'est très risqué. L'investissement prévu à l'époque était de 30 millions par année, sur une dizaine d'années. Pour une Société qui fait plus de 10 milliards de revenus par année, ce n'est pas un risque énorme. On peut le prendre.»

Par conséquent, «il est impossible qu'en 2003, au moment où les libéraux ont été élus, que le gouvernement ou ses mandataires n'aient pas eu connaissance de ce potentiel. À moins que les gens qui sont là aient d'autres intérêts. Je ne sais pas». Mais chose certaine, a-t-elle ajouté, «il y a anguille sous roche et je n'accepte pas cela. Je trouve qu'on fait beaucoup de tort à l'avenir du Québec avec un comportement comme celui-là. C'est triste de voir ça».

«Le gouvernement a demandé à Hydro-Québec de se retirer de l'exploration. Je ne connais pas le raisonnement qui a conduit à cette décision, mais c'est possible que ce soit idéologique. On a très peu documenté cette décision. Pourtant, on ne parle pas de la gestion d'un petit commerce.»
------------
Source: http://www.ledevoir.com/politique/quebec/316982
------------
Le Gouvernement du Québec ne démontre pas qu'il travaille dans l'intérêt de ses citoyens... No No No
avatar
Pierrot

Messages : 169
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Québec, Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum