Le Québec a tout à perdre! :Une filière écologique et profitable pour le Québec ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Québec a tout à perdre! :Une filière écologique et profitable pour le Québec ?

Message  Pierrot le Jeu 17 Fév 2011 - 19:49

Institut de recherche et d’informations socio-économiques
Février 2011

Arrow EXTRAIT du rapport:

Le coût énergétique élevé de l’exploitation de cette ressource, de même que la courte période de rentabilité des puits, nous portent à douter de la promesse d’indépendance énergétique associée à une exploitation locale du gaz de schiste.

Qui plus est, les eaux usées générées par l’industrie sont près de 20 fois supérieures à la capacité actuelle de traitement des eaux et le fardeau municipal pour l’installation et l’utilisation d’une nouvelle usine d’épuration pourrait s’élever à 55 M$ sur 20 ans.
Enfin, nos calculs établissent que cette industrie engendrerait des pertes nettes de l’ordre de 50 M$ annuellement et de 1G$ sur 20 ans en dépenses fiscales et d’infrastructures. Ce calcul ne tient même pas compte des coûts que devront assumer
l’État et les citoyens en cas d’impacts sur la santé des résidents vivant à proximité des puits, ni des importantes déductions fiscales incitatives accordées aux actionnaires des entreprises gazières.

Tous ces constats nous mènent à conclure que, contrairement à ce que prétendent les promoteurs de l’industrie du gaz de schiste, l’ensemble des coûts environnementaux,
énergétiques et financiers actuels et futurs de cette industrie dépasseront largement les maigres bénéfices qu’en tirera la population du Québec
.....
----------
Document en PDF:
http://www.iris-recherche.qc.ca/publications/gaz_de_schiste_une_filiere_ecologique.pdf
-----------
Le Québec a tout à perdre! Rolling Eyes Rolling Eyes
L'exploitation des gaz de schiste pourrait coûter un milliard à l'État et compromettre ses efforts de réduction des GES, selon l'IRIS
avatar
Pierrot

Messages : 169
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Québec, Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Le Québec a tout à perdre! (suite)

Message  Pierrot le Jeu 17 Fév 2011 - 22:21

En tenant compte des coûts supplémentaires en infrastructures routières et en épuration des eaux, mais surtout en considérant le crédit d'impôt remboursable dont bénéficient les entreprises sur les dépenses d'exploration comme une dépense pour l'État, les chercheurs évaluent que la facture pourrait s'élever à plus de trois milliards de dollars sur 20 ans. Une facture qui ne se matérialiserait toutefois qu'en cas de plein développement du secteur et si le crédit d'impôt remboursable est maintenu dans sa totalité.

L'évaluation des «coûts» pour l'État est «conservatrice». Celle-ci ne tient pas compte des dépenses de santé et de sécurité additionnelles qui résulteront du stress imposé aux populations affectées par les transformations de leur environnement. Sans oublier les factures salées pour la remise en état des terres abandonnées et pour le monitorage des puits orphelins. Une récente analyse rédigée par un professeur en sciences comptables à HEC Montréal, Jacques Fortin, invitait d'ailleurs le gouvernement à chiffrer ces débours qui pourraient devoir être assumés par l'État.

Si l'on vise réellement une autosuffisance en énergie, pourquoi ne pas privilégier l'exploitation de filières à moindre coût énergétique et s'assurer ainsi de la pérennité de l'ensemble des ressources en énergie de la province?»
---------
Source: http://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques
---------
Bonne réflexion Exclamation
avatar
Pierrot

Messages : 169
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Québec, Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum