Même dilués

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Même dilués

Message  Pierrot le Jeu 3 Mar 2011 - 23:16

Produits utilisés
J'ai retenu que les produits sont dilués et non pas dégradés...
Même si on trouve seulement des "traces" à quelques parties par milliards, ces contaminants sont "toxiques" et comme le benzène "cancérigène"...

L'exemple de la Pennsylvanie devrait être suivi avec sagesse...
Là-bas, les usines d'eau potable, ont dues arrêter de puiser l'eau de la rivière Monogaella, qui était trop chargée de chlorure et des résidus du gaz de schiste... Elle était devenue "toxique"...
Ici, on se prépare à commettre les mêmes erreurs...
Les usines municipales ne sont pas la solution pour traiter les eaux qui proviennent des puits de gaz de schiste... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes
Voir vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=p_V1l_fWLrg.
avatar
Pierrot

Messages : 169
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Québec, Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Rapport Santé Publique (Québec) - Extrait

Message  Pierrot le Jeu 3 Mar 2011 - 23:48

Il est important de prendre conscience que la caractérisation des risques à la santé liés à une exposition prolongée à l’eau potable n’est pas une tâche facile.
• Ainsi, pour les maladies chroniques comme le cancer ou les atteintes du système nerveux, les signes cliniques apparaissent après un temps de latence de plusieurs années, par exemple le délai pour l’apparition de la majorité des cancers est de l’ordre de 15 à 20 ans. Ainsi, puisque la durée moyenne de l’exploitation du gaz de schiste dans la plupart des États américains et au Canada est inférieure à cette période de latence, il est théoriquement impossible de détecter, pendant la période d’exploitation, une augmentation de l’incidence de cancers dans une population qui serait attribuable à une
exposition à des substances cancérogènes résultant d’une contamination de la source d’approvisionnement en eau par cette industrie.

-----------------------
11 Le Massachusetts Institut of Technology affirmait dans un rapport publié en 2010 que la gestion des eaux de fracturation allait devenir l'enjeu principal de cette nouvelle industrie.12 Center for Healthy Environments and Communities (CHEC) of the University of Pittsburgh Graduate School of Public Health.

13 C’est d’ailleurs dans ce contexte que les spécialistes de santé publique et de l’environnement de la ville de New York ont recommandé l’instauration d’un moratoire relatif à l’exploitation du gaz de schiste dans la zone d’approvisionnement d’eau potable de la ville de New York, considérant que les données actuelles ne permettaient pas de garantir l’absence de risque de contamination par cette industrie des eaux de surface dans lesquelles ils puisent leur eau potable pour alimenter des millions de personnes.
Source: État des connaissances sur la relation entre les activités liées au gaz de schiste et la santé publique RAPPORT PRÉLIMINAIRE
avatar
Pierrot

Messages : 169
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Québec, Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum