Bilan Toxicologique et Chimique sur l’Exploration et l’Exploitation des Huiles et Gaz de Schiste ou Hydrocarbures de roche mère par fracturation hydraulique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bilan Toxicologique et Chimique sur l’Exploration et l’Exploitation des Huiles et Gaz de Schiste ou Hydrocarbures de roche mère par fracturation hydraulique.

Message  chondrina le Ven 6 Mai 2011 - 10:12

Bonjour à tous

un excellent rapport commis par une association de chimistes (ex du CNRS), 45 pages en pdf

http://atctoxicologie.free.fr/archi/bibli/BILAN_TOXICOLOGIE%20_CHIMIE_GAZ_DE_SCHISTE.pdf

Gazdarem lou moral !

chondrina

Messages : 6
Date d'inscription : 24/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bilan Toxicologique et Chimique sur l’Exploration et l’Exploitation des Huiles et Gaz de Schiste ou Hydrocarbures de roche mère par fracturation hydraulique.

Message  YannB le Ven 6 Mai 2011 - 10:27

Effectivement, excellent rapport.
On y trouve peut être l'explication des oiseaux morts en grand nombre aux USA.
Merci !!!

Un extrait de la conclusion :

La position de l’Agence Américaine de l’Environnement (EPA) est dans ce sens particulièrement instructive. En effet, pour l’EPA, qui investit plusieurs millions de dollars pour évaluer avec précision les impacts environnementaux et sanitaires liés à l’exploitation des gaz de schiste, il semble parfaitement acquis que les dangers écologiques, sont bien plus considérables que les retombées
économiques, pourtant très rentables pour les pétroliers et accessoirement pour les populations locales.
Aux Etats-Unis, l’exemple de la Pennsylvanie est particulièrement éloquent. Si 71.000 puits sont exploités actuellement ( il y en avait 36.000 en 2000), des régions entières de cet état très verdoyantes sont maintenant quasi désertiques, les nappes phréatiques étant asséchées et le sous-sol totalement pollué, avec en plus une eau de surface partiellement radioactive.
Mais en fait, rien ne freine cette ruée vers l’or du XXI ème siècle… 3000 permis nouveaux ont été accordés en 2010 et ce n’est pas l’explosion d’un puits le 20 avril dernier qui va entamer ce bond en avant de l’exploitation « Marcellus »… A chacun ses perspectives d’avenir ! Si le gaz de schiste ou roche-mère est devenu récemment la seconde source énergétique des Etats-Unis, il serait inacceptable que la France suive cet exemple, tant le désastre écologique est probant outre-atlantique. A nous, d’en tirer les leçons… ce que du reste semble faire le Québec et l’Afrique du Sud.
avatar
YannB

Messages : 54
Date d'inscription : 03/03/2011
Localisation : Seine et Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum