jeudi 12 mai 2011 à 19h30 Paris 13 ème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

jeudi 12 mai 2011 à 19h30 Paris 13 ème

Message  ROCHE le Lun 9 Mai 2011 - 22:48

Projection débat

"Sables bitumineux, gaz et huiles de schiste : ni ici, ni ailleurs !"

Lieu : Paris 13e
Maison des Associations de Solidarité
salle Potiron
10/18 rue des Terres au Curé
Métro Olympiades ou Porte d'Ivry
Tram T3 Porte-d'Ivry


A la veille de l'Assemblée générale des actionnaires de Total, et à l'occasion de la visite exceptionnelle de militants du Canada et de Madagascar, les Amis de la Terre vous invitent à une projection débat autour du documentaire de Shannon Walsh, H2Oil et de la mobilisation contre les pétroles non-conventionnels :

Entrée libre, inscription par mail : juliette.renaud@amisdelaterre.org

Les sables bitumineux, tout comme les gaz et huiles de schiste, sont des hydrocarbures non conventionnels dont l'exploitation s'est développée en Amérique du Nord, avant de tenter de s'étendre dans de nombreux autres pays. Les impacts environnementaux et sociaux de l'extraction de ces ressources sont très lourds, ce qui a motivé la résistance croissante des communautés locales affectées par ces projets. Le débat permettra d'échanger avec les acteurs de ces résistances au Canada et à Madagascar : un témoignage précieux et une opportunité de faire le lien entre les luttes contre les sables bitumineux et la mobilisation actuelle contre les gaz et huiles de schiste.

Le débat sera animé par Juliette Renaud, chargée de campagne au sein des Amis de la Terre, et réunira :

Heather Milton (Indigenous Environmental Network, Canada)
Eriel Deranger (Athabasca Chipewyan First Nation, Canada)
Holly Rakotondralambo (Voarisoa Observatoire, Madagascar)
Anna Bednik (collectif citoyen Ile-de-France « Non aux gaz et pétroles de schiste »)
Le documentaire H2Oil (2009, 76 min) - En exploitant les sables bitumineux de l'Alberta, l'industrie pétrolière canadienne s'est enrichie de milliards de dollars. L'eau douce requise pour l'extraction d'un baril de pétrole est laissée dans des bassins de décantation cancérigènes. Un médecin sonne l'alarme sur les taux élevés de cancers rares à Fort Chipewyan et dévoile un problème que l'industrie et le gouvernement essaient en vain de dissimuler.

Contact et information :
Juliette Renaud - juliette.renaud@amisdelaterre.org Cet événement est réalisé dans le cadre de la campagne "Making Extractive Industry Work for Climate and Development", avec le soutien financier de la Commission européenne.


ROCHE

Messages : 56
Date d'inscription : 04/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum