Situation des nappes d'eau souterraine en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Situation des nappes d'eau souterraine en France

Message  Pierrot le Mer 18 Mai 2011 - 17:35

Situation du niveau des nappes
Le niveau des nappes au 1er mai 2011 est hétérogène d'une région à l'autre.
Plus des deux tiers (68%) des réservoirs affichent un niveau inférieur à la normale. C’est le cas sur la plus grande partie du Bassin parisien et dans le Sud-Ouest pour plusieurs grands aquifères. On peut citer les nappes de Beauce, du Bas-Dauphiné, du Champigny en Ile-de-France ou encore les nappes du bassin de la Garonne. Cette situation est le résultat de plusieurs années de déficit pluviométrique.
Les secteurs du Sud de l’Alsace (Haut-Rhin) et du Sud / Sud-Est du pays (Languedoc-Roussillon et Provence) présentent des niveaux plus favorables.

Tendance d'évolution du niveau des nappes
Une proportion réduite des niveaux de nappe est en hausse ou stable (34%) en avril. La grande majorité des niveaux est en baisse (66%) pour ce mois. Cette situation confirme la tendance assez négative observée les mois précédents. Les données du mois d’avril confirment, avec le déficit pluviométrique conséquent observé depuis le début de l’année, que la période de recharge des nappes a été très peu effective sur une grande partie du territoire.
Nappes inférieures à la normale
Plusieurs grandes nappes présentent une situation déficitaire :

• La nappe de la molasse Miocène en Bas-Dauphiné évolue à la baisse sur le mois d’avril. Les niveaux plongent en continu et se situent historiquement bas, sous les valeurs décennales de basses-eaux.

• Les niveaux de la nappe de la craie en Ile-de-France et en Normandie sont en baisse après une recharge hivernale peu marquée. Le niveau de remplissage est relativement faible, sous les normales de saison.

• La situation de la nappe des calcaires de Champigny reste critique. La recharge hivernale se poursuit en Ile-de-France mais sur une grande majorité des piézomètres la vidange est amorcée. Les niveaux sont majoritairement inférieurs aux normales de saison.
-----------
Source: http://www.brgm.fr/brgm/includes/actualites/2011-05_nappes-eau.shtml
----------
AVANT de se lancer dans le gaz de schiste, il m'apparaît important au moins de vérifier si les zones ont de l'eau à gaspiller pour la fracturation.... Élémentaire... Rolling Eyes Shocked Rolling Eyes
avatar
Pierrot

Messages : 169
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Québec, Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

prix de l'eau en France

Message  Pierrot le Mer 18 Mai 2011 - 17:45

N.U.S Consulting, l’Observatoire International des Coûts Energétiques, publie son étude annuelle sur le coût de l’eau pour les entreprises dans 14 pays industrialisés, dont la France.

L’étude de cette année fait apparaître une hausse de prix généralisée avec des augmentations pour 13 pays, contre 11 pour l’étude 2003-2004. Cette tendance devrait contraindre les entreprises, grandes consommatrices d’eau, à tenir compte de cette réalité du marché dans leurs pratiques.

...La France n'échappe pas à la tendance générale
En France, le coût de l’eau a enregistré une hausse de 3,6 % par rapport à l’année dernière pour atteindre les 1,19 euro/m³(1). Cette hausse est d’ailleurs plus importante que celle constatée l’année précédente (3,1 %) et surtout deux fois plus élevée que le taux annuel de l’inflation. Elle s’explique par le financement d’infrastructures destinées à augmenter les réserves d’eau pour limiter les impacts des sécheresses persistantes.

Les villes françaises ne sont pas égales en matière de prix de l’eau. Marseille et Neuilly enregistrent respectivement une hausse de 3,8 % et 2,7 % et restent, cette année encore, les villes les plus chères de France. Strasbourg, une des villes les moins chères connaît, elle, une augmentation spectaculaire de 6,3 %. L’eau la moins chère se trouve, tout comme l’année passée, à Paris (1 euro/m³).

« Compte tenu de la situation, nous prévoyons malheureusement une hausse supplémentaire du coût de l’eau en France au cours des douze prochains mois » précise Jacques Claudel, Directeur Général de N.U.S. Consulting France.
Auteur:
N.U.S Consulting
-----------
Gaspiller une ressource pour en exploiter une autre devrait être examiner sérieusement, AVANT de se lancer dans l'exploitation.
L'EAU est essentielle à la vie ! Pas le gaz de schiste.. Rolling Eyes
avatar
Pierrot

Messages : 169
Date d'inscription : 13/02/2011
Localisation : Québec, Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum