[Allemagne : Basse-Saxe] L'origine de la bactérie ? Les gaz de schistes ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Allemagne : Basse-Saxe] L'origine de la bactérie ? Les gaz de schistes ?

Message  YannB le Mar 7 Juin 2011 - 0:09

Une des pistes envisagées de la "bactérie du concombre" serait les Gaz de Schistes...

[...]Hypothèse « folle »
Le professeur français André Picot, toxicologue de haute volée, suggère dans une interview (lire ci-dessous) une autre explication, dont il dit lui-même qu'elle est « folle ». Il se demande si les forages concernant les gaz de schiste qui viennent de commencer en Basse-Saxe n'ont pas quelque chose à voir avec cette épidémie.
Il est vrai qu'il a créé une association (ATC) à la frontière entre toxicologie et chimie et qu'il vient de publier un rapport sur les gaz de schiste, où il explique ce que dégage leur extraction et pourquoi il existe des pluies d'oiseaux morts.
Trois questions à André Picot, toxicochimiste, directeur honoraire au CNRS
>

Croyez-vous que la contamination soit due à un légume, concombre ou autre ?
Il n'y a pas que les aliments qui soient toxiques. La bactérie tueuse Eceh est une bactérie commune qui n'est pas pathogène, que l'on trouve partout et qui peuple nos intestins. Elle est d'ailleurs éliminée par eux et se retrouve dans les selles, donc dans le sol et dans l'eau. Et la contamination par le sol et par l'eau est aussi importante que par les légumes et les fruits. De plus, il peut s'agir d'une mutation de la bactérie qui n'a pas été encore détectée et qui multiplie par deux le risque pathogène. La mutation peut être due à la présence d'antibiotiques ou à l'irradiation.

Pensez-vous à une autre hypothèse sur l'origine de la contamination ?

Une théorie folle pour laquelle je n'ai aucune preuve. Le foyer de départ semble être la région de Hambourg. Or l'Allemagne, où Exxon Mobil détient des baux sur 750 000 hectares dans le bassin inférieur de la Saxe (Basse-Saxe), commence à y extraire du gaz de schiste. On sait que ces forages rejettent de grandes quantités d'eau en surface qui, si elle n'est pas traitée convenablement avant de se retrouver dans l'environnement, peut générer des pollutions conduisant à des problèmes sanitaires. Et, contrairement aux Américains, les Allemands n'utilisent pas de biocides. Ceux-ci sont des pesticides à usage non agricole dont la substance active exerce une action contre les organismes vivants dits « nuisibles » (1). Nous avons des collègues qui suivent ce type d'actualité allemande, notamment en Pologne.
Nous vivons théoriquement dans un monde très aseptisé. La chaîne du froid fonctionne bien, et les risques de contamination sont limités.
Qui peut réfléchir et proposer des solutions à ce type de problèmes ?
Des microbiologistes, pas des chimistes. Si on analyse l'eau issue des fractures, on s'aperçoit qu'elle sort très acide et que, au fur et à mesure qu'elle remonte, des bactéries remontent aussi. Mais on peut aussi les neutraliser. Les plus capables dans ce domaine sont les gens de l'Institut Pasteur et les Américains.
(1) Il existe une directive communautaire (98/8/CE) sur la mise sur le marché des produits biocides et l'harmonisation de la réglementation des États.

A suivre de près, cette histoire de bactéries...
avatar
YannB

Messages : 54
Date d'inscription : 03/03/2011
Localisation : Seine et Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum